La société secrète, Sirannon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La société secrète, Sirannon.

Message par Evelyn le Sam 27 Nov 2010 - 14:25

Sirannon était une ville fortifiée située sous la ville de Gáldar. Pendant longtemps cette ville fut abandonnée, à cause des tremblements de terre et des guerres qui l’avaient dévastée. En se remettant de ce carnage, le groupe nommé L.S., Les sorciers, trouva sous une des maisons qui avait été déblayée, un petit tunnel qui menait dans les profondeurs. Le plus gros du groupe était passé devant et après une quinzaine de minutes de marche, ils étaient arrivés à un impressionnant château sous terre, entouré d’un lac où l’eau était aussi limpide que le cristal.

C’est ce que l’on disait, les petits racontars que l’on entend par-ci, par-là. Mais Evelyn trouvait que cette histoire avait quelque chose de plus, quelque chose qui méritait que l’on cherche un peu. Évidemment, elle préférait de loin trouver le chemin qui mène de la maison que des égouts, mais si elle ne trouvait pas le chemin de la maison elle serait forcée d’y aller.

- Et puis quoi encore… Aller marcher dans les égouts…

Il fallait bien qu’elle ait des vacances une fois de temps en temps, non? Gáldar était une magnifique ville remplie de richesse. Les marchands étaient postés à tous les coins de rue en essayant de vendre ce qu’ils avaient trouvé, volé ou confectionné. Certains étaient très gentils, et honnêtes, alors que d’autres étaient hypocrites et sournois, volant votre portefeuille à la première poignée de main. Elle se promena un moment dans cette foule de gens qui s’acharnaient sur les magasins. Elle repéra celui qu’elle cherchait depuis le début. La librairie. Elle y pénétra et un silence paisible lui vint aux oreilles lorsque la porte se ferma dans un petit bruit de clochette. Il n’y avait pas de clients, sauf elle. La librairie était magnifique, et, sur deux étages, étaient rangés des livres, plus vieux les uns que les autres. Un petit monsieur tout ridé, aussi vieux que certains tomes vint l’accueillir.

- Bien le bonjour chère demoiselle. Il est rare de nos jours que les gens s’intéressent à la littérature… Ils préfèrent s’acheter des objets qui enrichissent leur corps au lieu de leur être. Que c’est pathétique.

Cette bibliothèque semblait venir d’un autre âge, ne cherchant pas à se munir de chose trop moderne et gardant son humilité. Evelyn le remercia d’un sourire et se mit à regarder les livres étalés sur la table devant elle. Des traités de paix, de littérature, de science, tout y était. Elle regarda le magasin à nouveau, sachant qu’elle ne pourrait pas trouver le livre seule. Elle rejoignit le petit monsieur, prénommé Elke, qui avait recommencé à enlever la poussière sur ses livres.

- Excusez-moi. J’aurais besoin d’un ouvrage concernant une légende.

Elke se retourna lentement, le regard inquisiteur.

- Il s’agit de la légende du château Sirannon.

L’homme ouvrit grand les yeux et mit un doigt sur sa bouche, lui disant de ne plus faire de bruit. Il ferma les yeux et, comme en transe resta immobile pendant quelque seconde. Elle crut qu’il s’était endormi, ou encore qu’il était mort. Il ouvrit alors les yeux, et marcha en direction de l’étagère la plus éloigné de la bibliothèque.

- Je ne pensais pas que quelqu’un aurait besoin de ce genre de traité, surtout lorsqu’on sait que cette cité à été démolie il y a une centaine d’année. J’étais tout jeune à l’époque. Désolé de vous avoir effrayée, il fallait que je me souvienne où je l’avais rangé.

Elle ne dit rien, préférant regarder ce que le petit homme d’environ cinq pieds faisait. Il toussota un peu, soulevant la poussière, puis il tassa des livres pour enfin découvrir une trappe dans le mur. Il passa la main dessus et celle-ci s’ouvrit instantanément. Il en retira ce qui semblait être un gros recueil.

- C’est l’histoire de cette cité perdue. Il y a une carte et tous les renseignements dont vous avez besoin. Si j’étais vous, je ne crierais pas cela sur tout les toits… Ils ont des espions un peu partout.

Elle lui sourit et en prenant le recueil lui dit :

- Je saurais comment les reconnaitre, j’en suis moi-même une.

Elle n’avait pas peur de dire ce qu’elle était, et de le dire aux autres. À quoi bon cacher ? Le libraire ne parut pas surpris et esquissa un sourire en regardant la jeune fille.

- Ne vous inquiétez pas pour l’argent, prenez le livre et ramenez moi le lorsque vous en aurez fini avec.

Evelyn remercia le vieil homme et sortit de la boutique. La foule avait un peu diminué, mais elle restait grosse. Elle se glissa dans une ruelle et se mit à feuilleter le gros recueil. Alors l’entrée était dans la rue adjacente. Elle releva la tête, enfouie le manuel dans son sac et rejoignit la foule.
avatar
Evelyn

Identification : Evelyn
Sexe du personnage : Féminin
Âge du personnage : 22 ans
Pouvoir(s) : Empathie
Arme(s) : Que des armes à feu
Féminin Messages : 21
Date d'inscription : 13/11/2010
Localisation : Derrière mon clavier s'taffaire! :D

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société secrète, Sirannon.

Message par Aria Aelithieanna le Lun 7 Fév 2011 - 19:34

. Aria voletait discrètement dans la librairie. Elle adorait ce lieu calme où personne ne semblait vouloir venir. Le libraire lui-même montait rarement au deuxième étage, à peine pour y faire le ménage ou pour remplacer les appâts des souricières. Enfin... Pour nourrir (à ses dépends) sa petite invitée surprise. Car les souricières étaient manifestement vidées par une petite futée ailée.
. Elle aimait aussi la présence rassurante des livres. C'était un peu comme une forêt, et elle s'y sentait chez elle. Parfois le libraire déplorait la perte de petits livres qui réapparaissaient miraculeusement là où ils étaient. La petite fée savait lire, et elle en profitait.

.Ce jour-là fut cependant bien différent. La petite demoiselle ailée entendit un bruit peu courant, signe de changement. La cloche de l'entrée tintait. Quelqu'un pénétrait dans ce sanctuaire. La curiosité maladive d'Aria l'obligea à voir ce qui se passait. Elle allait se risquer à descendre, quand les bruits de pas indiquèrent clairement que l'invité surprise montait. Invité qui se révéla être une invitée.

°La curiosité te tuera, ma petite Aria...°

Aria le savait. Mais la petite fée semblait se moquer éperdument de cette constatation. Elle épia donc son hôte et la cliente, espionnant leur conversation. Tient, justement, ils parlaient d'espions ! Le fin rire cristallin d'Aria faillit sortir de sa bouche. Elle se mordit les lèvres pour s'en empêcher.

La jeune demoiselle était sur le point de partir, quand la petite fée dégringola dans son sac. Elle allait à nouveau changer de vie. Mais pourquoi pas, après tout ? Elle adorait l'aventure, et celle-ci promettait de ne pas être ennuyeuse. Si espions il y avait, c'était que l'affaire était importante. Aria aménagea les affaires pour se placer plus confortablement.

La passagère clandestine avait cependant oublié l'emprunt de la demoiselle qui se révéla être un livre de taille conséquente. Elle étouffa un cri quand elle faillit se faire écraser par le volume. Après quelques déhanchements et autres acrobaties, elle tint enfin en place, et écouta. Il y avait la foule, certes, mais celle-ci se raréfiait peu à peu. Où pouvait bien aller cette demoiselle ?

°La curiosité va te...°

Oui, oui, et alors ? Aria poussa un peu de l'intérieur la fermeture du sac pour observer discrètement le monde autour. Ils étaient tous si grands... Mais là n'était pas le problème. Elle devait trouver un moyen discret pour sortir du sac sans que sa porteuse ne s'en aperçoive. Et, évidemment, personne d'autre non plus. La petite fée réfléchissait. Peut-être trouverait-elle quelque chose dans le sac. Aussi se mit-elle à fouiller celui-ci, sans s'apercevoir que son moyen de transport était maintenant à l'arrêt et que quelqu'un l'ouvrait... Lorsqu'elle s'en rendit compte, Aria eut juste le temps de se cacher sous un mouchoir. En espérant que celui-ci n'était pas l'objet recherché...
avatar
Aria Aelithieanna

Identification : Aria Aelithieanna
Sexe du personnage : Féminin
Âge du personnage : 150 hivers
Pouvoir(s) : Lumière, somnolence
Arme(s) : Rien
Masculin Messages : 7
Date d'inscription : 06/02/2011
Localisation : Derrière vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum