La marche du feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La marche du feu

Message par ZeldaPL le Ven 29 Oct 2010 - 22:58

Dans le crépuscule d'un volcan portant l'odeur infâme de la mort se trouve Dante, ce personnage mystérieux des ombres. Celui-ci avait un petit travail à faire pour un ancien ami. Il devait retrouver un bijoux d'une énorme valeur, malheureusement les pistes le menaient à quitter ce lit de cendres et de magma fraichement refroidit. Tel la faucheuse, il marcha en direction d'une piste qui menait vers un monde inconnu. Il était seul, seulement lui et son âme déchirée par la tristesse, tenant son bâton noir et fixant droit devant sans jamais regarder par derrière. Il frotta son collier de perles noires et se mit à penser.

*Après 6 ans de recherche, rien ne me mène à retrouver ceux dont les péchés n'ont pas été absouts, ces odieux criminels qui ont détruit la vie d'un jeune garçon. Plus le temps passe et plus il me semble qu'un être comme Dieu, s'il existait, n'aurait jamais laissé un homme dans un chagrin aussi profond. *

Hors des limites même du volcan, il croisa deux chemins différents, l'un d'eux menait vers la ville, alors que l'autre... rien. Il choisit de prendre le chemin vers la ville pour reprendre des forces. La marche est longue pour un loup solitaire. À travers les forêts et les déserts, il continua vers des contrées perdues. Sur son chemin, il croisa une bande d'humains euphoriques qui marchaient dans sa direction d'un pas très sûr. Dante s'arrêta de marcher et attendit.

- "Regarde ce que nous avons là, un homme perdu qui m'a l'air bien riche !" s'écria l'un d'eux à son ami
- "Haha! On va bien rigoler!"


Ils étaient quatre. Quatre qui croisaient et prévoyaient de le confronter. Dante ne bougea pas d'un poil. Celui qui prétendait être leur chef s'écria

- "Mon gars, Tu es perdu ? Je crois qu'on peux t'aider!"
Dante: *...*
- "En échange d'une petite somme, bien entendu!"
Dante:*...* Fixait droit devant sans se préoccuper des questions

Les quatre hommes se mirent autour de lui. Par un silence lourd, aucun n'osait dire quelque chose. Leur chef se mit droit devant Dante et le fixait du regard. Dante se mit alors à le regarder au plus profond de ses pupilles. L'homme commença à reculer et un visage de terreur se dessinait sur la face de l'homme, qui semblait avoir des sueurs froides. Il trébucha sur le sol chaud au soleil et se mit à reculer en rampant. Jamais ses yeux ne cessèrent de fixer Dante. Les trois autres hommes, apeurés, reculèrent d'un pas avant que l'un deux s'élance pour attaquer le nécromancien de dos. Dante se retourna en une fraction de seconde et enfonça le bout de son sceptre sur le ventre de l'homme, qui abandonna et partit en courant avec ses deux amis. Dante repris sa route et laissa un homme terrorisé et toujours en pleine crise par terre sans même lui adresser un mot.

*Que mon chagrin soit tien*
Tel un homme sans âme, il continua vers la route de la ville...


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Lun 7 Fév 2011 - 15:22, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
ZeldaPL

Sexe du personnage : Masculin
Pouvoir(s) : Nécromancien
Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
70/100  (70/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par Bi-chan le Dim 31 Oct 2010 - 13:04

Lilo survolait un volcan avec Tristan lorsqu'elle aperçut une forme marcher tranquillement dans les sentiers de cet endroit maudit.

- C’est peut-être mon imagination, se dit-elle.

Elle se demandait qui pourrait bien vouloir prendre une marche dans cet endroit dépourvu de vie et de verdure. Les roches étaient brisées et noires, les pics de cette montagne volcanique était escarpés et très pointus, donnant l’impression qu’ils allaient lâcher d’un moment à l'autre. Les arbres, ceux qui restait, étaient soit déracinés, soit étaient encore debout mais morts depuis fort longtemps. Le vent qui soufflait sur ce lieu n’était ni plaisant, ni rafraichissant, mais plutôt sale et chaud. L’odeur qui régnait dans ces lieux était celui de la mort, de la souffrance. Une odeur semblable à celui du souffre planait constamment ici, malgré des rafales de vent terrible. Sachant fort bien que le commun des mortels ne s’aventurait pas dans cet endroit, elle descendit en altitude et sauta du dos de son dragon en lui disant de reste proche au cas où elle aurait besoin d’aide. Elle n’était pas quelqu’un de très brave dans ce genre d’endroit, mais elle savait que Tristan serait là pour l’aider en cas de besoin. Elle fila en douce cet étrange personnage jusqu'à ce qu'il dépasse les derniers monticules sur la route, où elle ne pouvait pas le suivre de peur d’être vue. Elle se glissa sous terre et réapparut un peu plus loin, dans le couvert d'une forêt que l'on avait presque entièrement rasée. Elle remarqua que ses habits étaient des plus étranges, ne portant seulement qu’un manteau noir où on ne pouvait voir son visage.

- Je me demande bien ce qu'il faisait dans cette montagne, dit-elle tout bas. Il avait l'air d'hésiter entre le chemin de la ville et celle qui mène aux profondeurs... Mais personne ne sait ou cela mène…

Elle le suivit du regard alors que des bandits s’approchaient de lui. Sans qu’elle comprenne ce qui se passait et sans avoir pu intervenir, elle fut la spectatrice de cet échange peu commun. Cet homme l’intriguait de plus en plus, car sans avoir bougé d’un centimètre, il avait fait déguerpir le chef des bandits. Son agilité la dérouta lorsqu’il avait arrêté les mouvements du bandit dans son dos sans avoir tourné la tête, ni même bougé. Il n’était certainement pas quelqu’un d’ordinaire et cela la poussa à aller voir de plus près. Il continua à marcher sur le sentier, mais bientôt elle le perdrait de vue et il n’y avait pas d’autre forêt sur la route. Elle décida donc d’attendre qu’il soit plus loin pour le suivre sur la route puisqu’elle n’avait rien d’autre à faire et que le voyage dans la terre lui demandait beaucoup d’énergie. En marchant, elle se perdit dans ses pensées et cessa momentanément de le regarder. Elle n’en avait pas connu souvent des gens étranges ou mystérieux, puisqu’elle habitait un petit village et ne s’était pas fait d’amies faute de ses pouvoirs magiques. La route dans ce sens était longue, et ses pieds commencèrent à lui faire mal. Elle regarda le soleil et constata qu’elle marchait depuis environ une heure. Tout près d’elle était assis l’étrange personnage, buvant dans l’une des fontaines qui était posté à plusieurs endroit sur la route. Elle décida de se risquer à s’approcher, mais en fait elle ne prêta guère plus d’attention à l’inconnu puisqu’elle aussi était assoiffée. En buvant, elle remarqua qu’il était immobile, même lorsqu’il buvait. Voulant voir s’il était encore vivant, elle se risqua à lui parler.

- Que ça fait du bien, dit-elle en finissant son verre. Vous ne trouvez pas?

Elle le fixa un bout, mais ne sut pas ce qu’il pensait, car elle ne voyait pas son visage. Elle lui fit un sourire et regarda autour d’elle. Ne pouvant contenir sa curiosité, elle ne pu s’empêcher de lui poser des questions.

- Vous êtes venu faire quoi proche de cette montagne volcanique?


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Lun 7 Fév 2011 - 15:27, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
Bi-chan
Admin

Identification : Lilianna Blodwynn
Sexe du personnage : Féminin
Âge du personnage : 23 ans
Pouvoir(s) : Elle contrôle la terre et un dragon
Arme(s) : Dagues et une épée bien cachée.
Féminin Messages : 169
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-chan.forumsrpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par ZeldaPL le Dim 31 Oct 2010 - 14:47

Dante ne répondit pas aux questions de l’étrange nymphe qui eut le courage de s’asseoir près de lui. Son premier réflexe fut de contrôler sont état mental pour qu’elle parte de sa fontaine.

*Arggg! Son esprit est protégé, je n’arrive pas à y entrer. Que se passe-t-il ? Qui est cette charmante nymphe.*

Le nécromancien avait passé tant de jours à garder le silence qu’il ne se souvenait même plus comment parler de sa propre bouche. Il reprit un peu d’eau et tourna la tête en direction de la nymphe. Les yeux de Dante étaient redevenus d’un jaune pur très perçant et au même moment il planta son sceptre profondément dans la terre afin d’entretenir une future conversation. Un moment d’hésitation envahit son corps et il pensait continuellement à comment il allait répondre.

- J’étais à la recherche de quelque… quelque chose de p-précieux

Avant même qu’elle eût le temps de répondre Dante se leva et partit en marchant. Insultée, la nymphe se leva a son tour et marcha droit en sa direction. À se moment bien précis, Dante eut un flash-back du jour qui avait marqué son enfance. Il revoyait la scène, comme si c'était hier. Ce chagrin lui traversa le corps et encore une fois une rage s'incrusta au plus profond de son cœur. Ses yeux passèrent du jaune au noir, il commença à serrer fortement son sceptre. Il se retourna vers la mystérieuse jeune fille. Dans sa course pour tenter d'avoir des explications, elle s'arrêta brusquement et remarqua les yeux profonds de Dante et son air démoniaque s'installer très rapidement. La magie du nécromancien est très puissante, mais celui-ci ne la contrôlait pas et se laissait contrôler par ses émotions. Malheureusement, la rage prenait le contrôle et il n'y pouvait rien. Personne n'arrivait à le contrôler. Les deux êtres étaient face à face, l'un d'eux commençait à ressentir la peur, alors que l'autre traînait avec lui une fumée épaisse d'un teint noir de jais semblant absorber la lumière. Dante s'écria alors:

- VAS-T-EN, LAISSE MOI TRANQUILLE!

Son cœur baignait dans les ténèbres...


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Lun 7 Fév 2011 - 16:28, édité 2 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
ZeldaPL

Sexe du personnage : Masculin
Pouvoir(s) : Nécromancien
Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
70/100  (70/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par Bi-chan le Sam 6 Nov 2010 - 11:22

Elle avait trouvée sa réponse assez vague. Un objet précieux... Cela pouvait être n'importe quoi. Lorsqu'elle vint pour continuer la conversation, il se leva et s'en alla irrité, laissant Lilo seule et déroutée. Elle se leva et le suivit, voulant lui demander ce qui n'allait pas, si elle avait dit quelque chose de mal, lorsqu'il se mit à lui crier après. Ses pupilles étaient devenues si noires qu’elle ne pouvait les distinguer. L’air devint très lourd. Elle commençait à trouver que ce n’était peut-être plus une si bonne idée de se laisser guider par sa curiosité. Elle recula d’un pas et entendit le cri résonnant de Tristan. Elle leva un regard vers le ciel, mais de manière à pouvoir contre-attaquer si nécessaire.

- Lui aussi t’a ressentit, dit-elle tout bas, surtout pour elle-même.

Elle vit la silhouette de Tristan rasé les nuages à une vitesse folle. ‘’ Il veut atterrir.’’ Remarqua-t-elle. Elle recula de quelque pas et essaya de lui parler mentalement sans succès. Son dragon n’était pas mal éduqué, mais il était très protecteur. Lorsqu’elle le vit amorcer sa descente elle se demanda comment le calmer. Il avait du entendre le bruit, car l’inconnu avait momentanément relâché son attention pour voir d’où ce cri pouvait provenir. ‘’ Une chance qu’il n’y ait personne d’autre que nous dans les environs, ce serait tellement dur à expliquer…. Le dragon atterrit finalement derrière Lilo en poussant un cri tellement rauque qu’il fit trembler la terre. Elle tourna le dos à l’inconnu et leva les bras pour le calmer. Le dragon grogna son mécontentement, mais ne fit aucun mouvement contre l’inconnu.

- Désolé… il est habitué de me protéger, dit-elle, ne sachant que dire d’autre.

Le silence se fit, mais le dragon continuait de toiser l’homme. Elle le somma de partir et il acquiesça à contre cœur. En décollant, il fit lever la terre et la poussière qui étaient autour d’eux. Des fleurs commençaient à pousser autour d’eux sans savoir pourquoi. Des petits arbres poussèrent à leur tour, mais n’allèrent pas plus loin. ‘’ Pourquoi quand j’ai peur ou que je suis nerveuse est-ce que ça arrive, se demanda-t-elle.’’

- Si tu veux te rendre au village…. Il y a un moyen plus rapide que la route….


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Lun 7 Fév 2011 - 16:32, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
Bi-chan
Admin

Identification : Lilianna Blodwynn
Sexe du personnage : Féminin
Âge du personnage : 23 ans
Pouvoir(s) : Elle contrôle la terre et un dragon
Arme(s) : Dagues et une épée bien cachée.
Féminin Messages : 169
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-chan.forumsrpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par ZeldaPL le Dim 14 Nov 2010 - 18:30

Dante se calma sous le rugissement et le regard puissant du dragon. Malgré ses pouvoirs puissants, un dragon reste un adversaire plus que redoutable pour qui que se soit. Il se résigna et décida de monter sur le dragon pour réduire la marche. Après tout, un nécromancien peut être fatigué. Il s'approcha doucement du dragon, craignant une attaque. Il ne savait pas pourquoi, mais il avait également confiance en cette étrange aventurière. Il bondit sur la monture et se mit derrière Lilo, puis s'installa confortablement pour le voyage. La première moitié du trajet se fut en silence et dès lors, Lilo se risqua à demander qui était le marcheur au volcan. Dante, regardats au loin, vers l'infini, et baissa les yeux. Il revoyait la scène ou il découvrait ses pouvoirs. Lorsqu'il avait fait renaitre la vie du corps inerte de son paternel et surtout le moment où ce mort-vivant, car lorsque l'on fait renaitre la vie, l'âme même de la personne se retrouve encore au Styx, avait implosé. Ce moment précis le chagrinait au plus haut point. Il répondit alors:

- Mon nom est Dante, mes parents sont mort à cause d'un criminel qui n'a aucune pitié envers l'impuissance. Depuis lors, je recherche cet homme. Le seigneur lui même ne pourra pas le sauver de ma vengeance. Dès mon jeune âge, j'ai apprit une forme de magie, ce que vous appelez la nécromancie. J'ai le don de la vie.

Dante continua son histoire sur sa vie. Lilo ne parla point et se contenta d'écouter. Dante perçut de la pitié dans les yeux clairs de la dame. Au loin, le nécromancien voyait la silhouette de la région où il voulait se rendre. Il fit signe à Lilo de bien vouloir le déposer au limite de cette région. Cette ville étais bien peuplée, il comptait y rester une nuit, question de se reposer légèrement. Le lendemain le mage noir devait se rendre dans un château abandonné non loin de cette ville. Selon des rumeurs non fondées, c'était le repère d'une horde de bandits qui auraient peut-être un lien direct avec le meurtre de son paternel. Dante repris :

- Demain je dois aller à ce château abandonné, il se peut que ça soit extrêmement dangereux. Veux-tu bien m'accompagner ? Je suis navré, je ne suis pas très habile pour les conversations.



Dernière édition par Aria Aelithieanna le Lun 7 Fév 2011 - 16:37, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
ZeldaPL

Sexe du personnage : Masculin
Pouvoir(s) : Nécromancien
Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
70/100  (70/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par Bi-chan le Jeu 18 Nov 2010 - 18:15

Laissant l’inconnu monter sur le dos de Tristan, elle prit la direction du village le plus proche, qui était à environ une journée de marche. Ils arrivèrent à l’orée du village à peu près deux heure plus tard et il ne restait pas beaucoup de marche à faire, peut-être une heure tout au plus. Tristan lui montra son mécontentement une fois atterri en émettant des grognements qui effrayèrent les moutons autour d’eux, mais elle lui donna l’autorisation d’aller chercher du poisson dans l’océan, qui était un de ses péchés mignons. Aussitôt qu’elle eut fini sa phrase, il décolla, fou de joie, sans demander son reste. ‘’ Que les dragons sont gourmands, pensa-t-elle. ‘’

Elle le regarda s’éloigner et sourit de satisfaction. Au moins il n’essaierait pas de manger Dante. Elle avait écouté son histoire, et avait commencé par éprouver de la pitié, mais plus elle y pensait, plus elle se disait que cela l’avait rendu plus fort. Elle ne savait pas si elle devait lui dire que toutes les situations nous rendaient plus fort, elle le ferait surement plus tard.

- Ça ne me dérange pas, de toute façon je n’ai rien à faire, dit-elle avec un sourire. Peut-être qu’un peu d’action me ferait du bien.

Elle le suivit, marchant dans la même direction que le soleil qui se couchait lentement à l’horizon. La nymphe regardait autour d’elle et vit qu’il y avait beaucoup de champ, mais pas une seule fleur à l’horizon. Elle s’arrêta subtilement et pivota vers la terre, rassemblant son énergie. Elle mit les deux mains par terre et les plaines se couvrirent de fleurs d’une myriade de couleur. Passant de l’orange au violet, elles avaient toutes une odeur différente qui embaumait l’air, le rendant plus agréable. Elle revint vers lui, essayant d’être discrète, pourtant il ne dit rien et ne se retourna même pas. ‘’ Peut-être qu’il n’a pas remarqué. ‘’

- Tu dis avoir le don de la vie, mais la nécromancie, si je me rappelle bien, c’est le don de la mort, de l’obscur. Tu ressuscites les morts?


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Lun 7 Fév 2011 - 16:41, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
Bi-chan
Admin

Identification : Lilianna Blodwynn
Sexe du personnage : Féminin
Âge du personnage : 23 ans
Pouvoir(s) : Elle contrôle la terre et un dragon
Arme(s) : Dagues et une épée bien cachée.
Féminin Messages : 169
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-chan.forumsrpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par ZeldaPL le Sam 20 Nov 2010 - 1:14

Un champ de couleurs envahit Dante, rendu ébloui par cette forme de magie. Il se dit qu'il n’était pas le seul à avoir reçu le don de la vie. Il répondit alors à Lilo:

- Tout dépend de quel sens tu regardes le mot : Vie! À ce que je remarque, tu l’entends pas du même regard que je le perçois. Je ne peux pas faire ce que tu viens d'accomplir. Je peux cependant faire renaître la mort et garder un contrôle absolu sur celle-ci. Comme tu l'as précisé, je suis aussi capable d'enlever la vie. On peut décrire de Mort-Vivant ceux à qui je confère une âme. Toutefois je considère ma magie comme un don de la vie. La vie est quelque chose d'extrêmement difficile à arracher par l'intermédiaire de la magie. Je n'ai jamais utilisé cette forme de meurtre. Il coûte bien trop cher, mon âme serait déchirée si je souhaitait retirer la vie à une seule personne. Par ailleurs, sous nos pieds se trouvent des ossements humains de plus d'un millénaire, ce qui fait que ce terrain est merveilleux si jamais nos aventures tournaient mal. Je ressens leurs souffrances... leurs douleurs... ils ont été massacrés...

Il prit une pause et reprit automatique:

- J'ai connu un nécromancien d'une grande sagesse une fois, et bien oui! La nécromancie est souvent perçue comme de la magie très noire. Et bien ce magicien a passé sa vie à prouver le contraire, tellement qu'... il en est mort.

Dante se souvint de cette époque. Il était jeune, il était son apprenti. Ce magicien était sans aucun doute le plus puissant et le plus sage nécromancien de notre monde. Tels les grands savants, ceux qui ont cherché à changer l'esprit humain se sont fait décapiter. Une horde de magiciens blancs ont percé les défenses de sa tour et l'ont massacré. Dante était déjà bien loin et n'avait vu qu'une tour d'où jaillissaient des flammes. Lorsqu’il vit les magiciens survivants du combat épique sortir de la tour en feu, il exécuta alors le dernier souhait de son mentor, d'un coup de sceptre et en criant une incantation d'une langue morte, il réveilla un dragon de la terre. Les ossements de celui-ci se rassemblèrent afin de créer un tout uni, ce dragon eut pour ordre de détruire tout ce qui faisait menace au nécromancien. Ce fut un carnage horrible.

- Bien, il va faire nuit, nous devrions nous y rendre immédiatement. Si ce château est occupé, il va falloir faire preuve de discrétion. Je ne tue pas pour le plaisir. Nous devons faire un plan. Fort heureusement, j'ai eu le temps d'y penser, alors écoute-moi bien attentivement! Il y a deux sorties possibles à ce château. L'une en avant et l'autre en arrière. Nous devrons miser sur l'effet de surprise, donc nous devrons occuper les deux portes. Ton dragon ne sera pas d’une utilité dans cette aventure, il est bien trop gros et nous pourrions compromettre ce que je viens chercher. Je ne crois pas te l'avoir précisé, mais je suis venu chercher un livre de magie noire. Ce livre se retrouve au quatrième étage dans la pièce centrale. Ensuite, ce château renferme deux types de bandits: les plus faibles, les bandits ordinaires, des voleurs et des assassins qui exécutent les ordres des chefs de la bande. C'est là que ça va se gâter, il y a deux vampires, un magicien noir et un nécromancien. Est-ce que tu es toujours de la partie ?

Lilo eut un moment de silence sur la difficulté que cette mission révélait en si peu de temps. Elle frissonna. Dante la rassura et lui dit que tout se passerait bien. Cette mission comportait de très hauts risques. Ce livre dont Dante faisait mention recelait les rituels interdits des mages. En particulier de magies noires. Dante désirait ce livre pour une forme de magie qui s'y cachait. Après une lourde minute de silence sans fin, il répéta:

- Es-tu toujours avec moi sur cette quête ?




Dernière édition par Aria Aelithieanna le Lun 7 Fév 2011 - 16:54, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
ZeldaPL

Sexe du personnage : Masculin
Pouvoir(s) : Nécromancien
Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
70/100  (70/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par Bi-chan le Sam 20 Nov 2010 - 13:26

Lilo écouta attentivement le nécromancien et opina de la tête tout le long de son récit. Sa magie avait-il dit était un don de la vie. Elle le percevait plus comme un moyen de la rendre plus agréable. Lorsqu’il dit que son dragon n’allait d’être aucune utilité, elle cacha son sourire. ‘’ De toute façon, il est parti chercher ses poissons… Il ne reviendra pas sans avoir le ventre plein. Tant qu’il ne mange pas une baleine…. ‘’

Elle ferma les yeux et essaya de visualiser ce que son dragon voyait. Cela faisait moins d’une heure qu’il les avait quittés et pourtant le dragon était déjà rendu dans l’océan, mangeant des poissons. Elle rouvrit les yeux et comprit alors que la mission allait être plus difficile qu’elle ne l’aurait cru. Pourrait-elle vaincre autant d’adversaires? Elle s’était déjà mesurée à un magicien et cela lui avait couté une semaine de rétablissement. Elle songea un instant à ses chances de s’en sortir. ‘’ Un livre de magie noir ….. Je ne sais pas si je devrais risquer ma vie pour cela. ‘’ Regardant le ciel qui changeait du azur au orangé, elle soupira, sachant fort bien que sa curiosité la mènerait quand même dans ce château.

- Tu sais, dans ce monde, je pense que tout est déjà écrit. Ton histoire, comme la mienne. Je pense que c’est pour cette raison qu’on s’est rencontré. Tu as besoin d’aide pour obtenir quelque chose de précieux et j’ai besoin d’aide pour comprendre ce monde et en tirer des conclusions. Je ne refuse pas ton offre, au contraire. Je sais que nos chemin se seraient recroisé d’une manière ou d’une autre et qu’il m’aurait fallu de nouveau t’aider et faire un choix difficile. J’accepte de t’aider à une condition. Tu me montres, une fois que nous l’avons trouvé, ce que ton livre contient et je veux voir tes pouvoirs en actions.

Elle reprit son souffle, aimant bien cette personne qu’elle ne connaissait qu’au plus depuis 3 heures. Elle continua de marcher, regardant autour d’elle , et elle vit que les maisons étaient un tant soit peu démolies ou vide. Elle ralentit la cadence et se concentra sur elle-même cherchant la vie dans ces maisons qui était sensées en regorger. Elle ne trouva rien dans les maisons qui était proche d’elle, mais perçut une vie qui tardait à quitter, quelqu’un qui attendait quelque chose avant de s’éteindre.

- Tu ne trouves pas louche qu’il n’y ait aucun paysan? Je pense que les lieux ont été ravagés par quelque chose d’assez puissant…. Une magie très forte.

Elle ressentait très bien la marque de magie noir d’un mage… Dante le sentait surement aussi depuis un petit bout. Elle se redressa et erra entre les maisons, sans toutefois nuire à la cadence de pas de Dante. Elle trouva alors la vie qui tardait de quitter. Un homme, dans la trentaine, était couché sur le dos et était ensanglanté sur la poitrine. Elle se pencha et regarda dans ses yeux. Il était terrifié.

- Est-ce que ca va?

- Ils sont passé par ici… ils ont… tout détruit…

- Qui a tout détruit?

- La horde de … de mécréants…

À ces mots, la vie cessa de réchauffer son corps et il mourut. Ne sachant que faire du corps, elle utilisa sa magie pour l’enterrer, et elle remplit le dessus de sa tombe d’une myriade de fleurs plus belles les unes que les autres. Elle savait maintenant qu’ils étaient puissants et qu’elle n’aurait pas beaucoup de chances de les battre. La seule chose dont elle pouvait se réjouir était sa résistance contre les objets et les armes. Tout ce qui n’était pas magique, lorsqu’elle était en mode défense, passait au travers de son corps, comme au travers de la terre. C’était une facette qu’elle trouvait pratique de sa magie. Elle rejoignit Dante qui était plus loin et qui, visiblement, la cherchait.

- Désolée ! On m’a dit que les bandits sont passés par ici, il n’y a pas longtemps. Surement pour faire la collecte de leur nourriture et que les paysans se sont rebellés. Ils se sont tous fais massacrer… J’espère que nous n’auront pas à les affronter tous en même temps…

Sur ces mots, elle regarda plus loin et vit la silhouette de la ville, illuminée par les lampions qui était postés ça et là sur la route. Au moins la ville avait été épargnée….
avatar
Bi-chan
Admin

Identification : Lilianna Blodwynn
Sexe du personnage : Féminin
Âge du personnage : 23 ans
Pouvoir(s) : Elle contrôle la terre et un dragon
Arme(s) : Dagues et une épée bien cachée.
Féminin Messages : 169
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-chan.forumsrpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par ZeldaPL le Sam 20 Nov 2010 - 18:05

Dante marchait lentement, il utilisait son esprit pour essayer de comprendre ce qui s'était passer dans ce paysage de mort. Il suivit Lilo. Il ne pouvait rien faire pour ce pauvre malheureux, victime d'un crime. Toutefois, il priait pour cet homme afin qu'il puisse trouver la paix dans un Nouveau Monde, meilleur que celui-ci. *Ce paysage est bien trop calme, je ne ressens plus les présences du château. Je crois qu'un l'un deux, a quitté la demeure pour éclairer. Je dois prévenir Lilo * se disait-il.

- Lilo, l'un des vampires a quitté la demeure du château. Soit il cherche à s'abreuver d'un sang chaud, soit il éclaire les horizons. Malheureusement, je crois qu'il est a senti mon sang.

Lilo interloquée examina Dante d'un coup d'œil rapide et remarqua rapidement du sang qui coulait de son bras. La nymphe comprit immédiatement que les ennuis risquaient d'arriver très bientôt. Dante n'expliqua point pourquoi son sang s'écoulait de son bras et fit signe à Lilo de ne pas lui demander. Le nécromancien s'arrêta automatiquement de marcher et ses yeux devinrent noirs sans pupille, comme si un trou noir s’était formé au creux de son œil.

- Il est proche, il est proche...

Le regard de Dante était perdu, il ne voyait personne à l'horizon, il n'arrivait qu'à sentir une odeur abominable de sang digéré par la bile d'un vampire très vieux. La jeune femme n'arrivait pas à comprendre ce qui se passait. Le mage noir ressentait quelque chose de puissant. Très rapidement Dante expliqua à Lilo comment vaincre un vampire. Bien entendu, il s'agissait de lui enfoncer un objet pointu dans le cœur. Lilo, presque contrariée que Dante sous-estime sa puissance, lui lança un regard étincelant auquel Dante répondit d'un petit sourire moqueur. C'était d'ailleurs la première fois que Lilo vit un sourire se dessiner sur le visage du nécromancien. Les deux partenaires étaient sur leur garde depuis une lourde minute, attendant une attaque imprévue, et se mirent dos à dos pour avoir une vue de 360 degrés sur le champ de la mort déjà ravagé.

Dante tenait son sceptre fermement et fixait aux alentours. Toujours rien de menaçant, jusqu'au moment où, d'un simple clignement des yeux, il vit une silhouette obscure au loin. Cette forme était apparue en une fraction de seconde laissant Dante sous l'effet de la surprise. Il envoya instinctivement une pensée à Lilo pour la prévenir de ne pas paniquer. De plus, il lui avisa de rester en arrière et de vérifier s'il n'était pas seul. C'est à ce moment précis que le combat devenait dangereux. Un vampire est extrêmement rapide et leur faculté de voler et de transformer en chauve-souris peut devenir un obstacle. Dante et son opposant restèrent fixes une bonne dizaine de minutes avant que le vampire ne se décide à attaquer. D'un coup de son sceptre sur le sol, Dante récita une suite de mots inconnus et dessina une suite de symboles sur le sol. Dès lors, les pauvres paysans déchus sans âmes reprirent vie et formèrent une barrière défensive près de Dante et de Lilo. Le nécromancien était concentré sur son pouvoir. Il ne devait en aucun cas être dérangé. Il tenta de contrôler l'esprit du vampire tout en invoquant des hordes de paysans sans âmes armés de fourches et lances. Au même moment la jeune nymphe vit de son côté le deuxième vampire, plus jeune que le premier, devant elle, qui fonçait à toute allure. Elle savait très bien que Dante était extrêmement concentré sur l'un d’eux et ne devait en aucun cas être dérangé.


*Lilo, tu vas devoir l'attaquer, il est en manque de sang et il n'aura aucune pitié. Le vampire devant moi ne tiendra plus longtemps. Je suis en train de le détruire mentalement. Ces paysans t'aideront! * dit-il à Lilo par l'intermédiaire de la pensée

Les paysans enragés se mirent à la défense de Lilo et était prêts à mourir une deuxième fois. Le second vampire était maintenant à moins de 50 mètres, ses dents pointues dégoulinant de salive à l'idée de sucer le sang de sa proie pouvaient se sentir chez lui. Lilo se mit en position offensive...


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Lun 7 Fév 2011 - 17:21, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
ZeldaPL

Sexe du personnage : Masculin
Pouvoir(s) : Nécromancien
Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
70/100  (70/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par Bi-chan le Sam 20 Nov 2010 - 18:54

Ce ne fut que lorsque Lilo remarqua le sang sur le bras de Dante qu’elle se mit à songer réellement au danger qui les guettait. Aussitôt qu’elle sentit la présence des paysans revenus à la vie, elle eut des frissons et sa peur se transforma en puissance. Certes elle n’aurait jamais utilisé le corps des défunts pour se protéger, mais c’était là le pouvoir de son acolyte, qui était en méditation pour essayer de détruire l’esprit du plus vieux. Tout d’un coup elle se remémora de quelque chose… Elle avait lu quelque chose sur les vampires en étant petite. Malgré le fait qu’ils soient faibles physiquement, ils sont extrêmement forts et intelligents.

- Tu es peut-être fort, mais il est plus expérimenté que toi, dit-elle tout bas. Ramène tes paysans pour te protéger toi, et essaie de ne pas te faire infiltrer…

Elle prit une grande respiration et disparu sous terre. Elle aimait ce passage entre ces deux manières de transport, même si cela l’affaiblissait momentanément. Elle allait beaucoup plus vite dans le sol qu’à pied. Elle réapparu derrière le vampire qui ne devait pas avoir vingt ans. Celui-ci fit volte face, ressentant l’énergie de sa proie derrière lui. Il l’avait perdue momentanément et s’était mis à manger les cadavres des paysans, furieux. Jamais aucun adversaire ne s’était volatilisé, alors il ne comprit pas pourquoi elle avait réussit à lui cacher sa présence.

- Mais que vois-je, dit-il en dévoilant ses crocs acérés. Une petite paysanne un peu trop curieuse et un peu trop naïve. Ton sang fait frémir tout mon être, j’ai tellement hâte de rentrer mes crocs dans ta chair tendre.

Sur ces mots, il décolla en direction de Lilo, qui eut juste le temps de lui asséner un coup de paume dans le visage. Sonné, il retomba sur les fesses, mais pas pour bien longtemps. Aussitôt qu’elle eut cligné des yeux, le vampire était debout et la fixait de ses yeux rouges. Son envie de sang était palpable. ‘’ La seule faiblesse d’un vampire est sa force physique… Mais comment est-ce que je pourrais le frapper s’il est aussi rapide… il doit bien y avoir un… ‘’ Elle ne vit pas venir le coup et le vampire lui arracha un bout de peau sur son avant bras. Le sang se mit à couler, faisant gémir un peu Lilo.

- Petite sotte, il ne faut jamais baisser sa garde. Ton sang est un vrai délice, dit-il en léchant ses doigts.

Elle se reprit et cette fois-ci il allait y gouter. Elle se mit en position offensive, petit truc pour le déstabiliser. Automatiquement il attaqua et ce fut une bataille épique. Il chargea sur elle, en croyant qu’elle avait baissé sa garde sur la gauche, ce qu’elle voulait lui faire croire, mais aussitôt qu’elle le sentit approcher elle lui flanqua un coup de poing en plein visage. Elle ne lui laissa pas le temps de comprendre ce qui venait de se passer et elle retourna à la charge en lui balançant son pied dans le ventre. Plié en deux, celui-ci évita de justesse le coup de coude qu’elle lui aurait porté dans le dos et la repoussa plus loin. Elle trébucha sur ce qui semblait être une racine morte. Elle eut alors une idée. Il hurla de douleur et se précipita sur elle. Elle se releva et se repositionna en position défensive, parant habilement les coups que portait le vampire, ce qui le frustrait de plus en plus. La nymphe ne fit qu’un pas vers la droite lorsqu’il fonça sur elle et se heurta à une maison environnante. Fulminant, Lilo vit son aura changer de couleur. La terre lui donnait un avertissement.

- Petite vermine, je vais te vider de ton sang et te donner en pâture aux chiens.
Il se retourna et elle vit qu’il y avait du sang sur son visage, signe qu’il était blessé. Il était vraiment énervé, elle pouvait le voir dans ses yeux. Il utilisa le reste de sa force pour créer un mur de feu, isolant du monde sa proie avec lui.

- On fait moins la maline maintenant.

Lilo paniqua momentanément. Elle se reprit lorsque le vampire plongea sur elle et la retint sur le sol. Les vampires n’étaient peut-être pas fort physiquement, mais un homme était toujours plus fort qu’une femme. Il se lécha les babines, triomphant.

- Une dernière volonté, avant que je ne te vide de ton sang?

Elle ne fit que fermer les yeux. Les racines de l’arbre mort transpercèrent la terre et se plantèrent dans sa peau, le faisant hurler de douleur. La dernière racine, beaucoup plus grosse que les autres passa au travers de Lilo et transperça le cœur du vampire. Une fois mort, les racines lancèrent le corps plus loin et libérèrent Lilo de sa prison de liane. Elle se releva, son avant-bras lui faisant atrocement mal. Il fallait maintenant qu’elle aille aider Dante, et ce serait une tâche beaucoup plus ardue que celle-ci. Elle jeta un dernier regard au corps et se dirigea vers le troupeau de paysans regroupé autour de Dante.


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Lun 7 Fév 2011 - 17:29, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
Bi-chan
Admin

Identification : Lilianna Blodwynn
Sexe du personnage : Féminin
Âge du personnage : 23 ans
Pouvoir(s) : Elle contrôle la terre et un dragon
Arme(s) : Dagues et une épée bien cachée.
Féminin Messages : 169
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-chan.forumsrpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par ZeldaPL le Sam 20 Nov 2010 - 22:17

Dante était protégé par ses esclaves, alors que Lilo n'était à peine vainqueur de son propre combat. L'esprit de son adversaire changea immédiatement. Le nécromancien comprit qu'il y avait un lien entre les deux vampires. Ils étaient pères et fils. Évidemment, la rage d'un père qui voit son fils mourir devient si grande qu'elle pourrait détruire la Terre entière. Dante sentit alors que le buveur de sang devint plus fort et son mental ne pourrait même pas l'aider.

- Il comprend alors ce que j'ai vécu, la perte d'un proche... c'est pourquoi notre combat sera facile, dit le nécromancien tout bas.

Le vampire courut en direction des paysans armés et prit une première victime, puis une deuxième, une troisième, finalement une quatrième. Dante tenta toujours de le contrôler, sans succès, il sourit méchamment et prononça alors une autre suite incantation. Soudainement, les yeux de Dante devinrent d'un jaune obscurs et attendit son adversaire calmement, sans même bouger d'un poil. Le vampire déterminé à éliminer quiconque se trouvant sur son chemin bondit sur le magicien des morts pour lui enfoncer un coup fatal. En 5 secondes d'action, le temps s’était ralenti comme si ces quelques secondes avaient duré 5 minutes. Le moment où le vampire attaquait Dante, celui-ci l'avait déjà pris par la gorge et soulevé dans les airs. Le suceur de sang confus de ce qui s’était passé se débattait contre la main puissante de Dante qui était enfoncée sous sa gorge.

- Merde....Qu'... Qui es... QUI ES-TU ?
- Comment se sent-on quand on perd ce qu’il a de plus cher à notre cœur ?
- Qu'QUOI ?

Dante, furieux, enfonça le voleur de sang contre le sol et continua à l'interroger.

- Vous êtes des criminels, vous n'avez aucun sentiment, vous puez la mort. dis froidement Dante.

Lilo n'était plus bien loin de Dante, alors que celui-ci avait la situation de son côté. Il entra dans les pensées du Vampire et commença à le détruire, brouillant les souvenirs les plus heureux de lui et sa famille, détruisant le bonheur même de son esprit. Une lueur noire était devenue visible entre les deux hommes, comme si un cocon les entourait. La spécialité de Dante était utilisée à son grand potentiel, la destruction du bonheur est l'arme ultime pour détruire la vie humaine. L'homme des morts fouilla au plus profond de ses pensées pour trouver un lien entre sa proie et la mort de son père. Une fois l'esprit englobé d'obscurité, rien ne lie ce monstre à sa tragédie d'enfance. Il lâcha alors le Vampire et se leva. Dante fit signe à ces acolytes de finir le sale boulot.

- Vengez-vous, paysans déchus... vengez votre mort... dit sombrement Dante.

Ce moment fut si rapide que Lilo venait à peine d'arriver sur les lieux quand Dante était en train de prier et que ses morts-vivants étaient en train détruire le corps de ce vampire à coups de fourches et lances. Lilo regarda froidement Dante, tel un monstre qui venait de démontrer sa laideur. Toutefois stupéfaite qu'il était d'une force incroyable alors qu'elle eut de la difficulté à vaincre son ennemi. Dante proposa alors de passer la nuit à manger et dormir autour d'un feu avant de s'infiltrer dans la demeure des criminels. Dante pria...


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Lun 7 Fév 2011 - 17:33, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
ZeldaPL

Sexe du personnage : Masculin
Pouvoir(s) : Nécromancien
Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
70/100  (70/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par Bi-chan le Dim 21 Nov 2010 - 13:10

Opinant à la proposition de Dante, Lilo s’éloigna pour trouver un endroit loin des cadavres pour faire un feu. ‘’ Rien de plus morbide que de dormir entourée de morts… ‘’ Tout les villageois morts qu’elle rencontrait, elle les enterrait, mais rendue aux derniers, ses pouvoirs lui firent défaut. Elle trébucha, et se retourna sur le dos, regardant le ciel maintenant rempli d’étoiles, plus scintillantes les unes que les autres. Elle reprit une respiration normale et se releva. Elle se dirigea vers Dante, qui avait allumé un feu en plein milieu de la route. ‘’ Lui et la subtilité… ‘’ Elle s’assit sur le bord de la route, ne trouvant rien à dire. Elle trouvait son pouvoir un peu morbide et elle n’aurait pas aimé l’avoir. Mais pouvait-elle le juger ? ‘’ On nait avec ce genre de pouvoir, on ne les choisit pas, se rappela-t-elle.’’ Elle contempla les étoiles lorsque son avant bras lui fit mal. Elle regarda ce que c’était et vit la déchirure que le vampire avait fait. Il fallait qu’elle cesse d’être distraite…

- Pourquoi étais-tu blessé avant l’attaque, demanda-t-elle soudainement.

Elle regarda l’homme qui était assis en face d’elle, mais il ne semblait pas vouloir répondre. Elle soupira et s’étendit sur le sol, encore chaud. Ce ne prit pas beaucoup de temps avant que Morphée viennent la chercher. Pourtant, son sommeil fut bref, car quelque chose vint la déranger.

Ouvrant un œil, elle regarda le feu qui n’était plus que tison. La nuit n’était pas terminée, mais pourtant quelque chose bougeait. Elle ferma les yeux et se concentra, et sentit quelques présences dans les environs qui convergeaient vers eux. Elle se dit d’un premier coup que c’était peut-être un troupeau de bête, mais ils étaient plus rapides, et moins nombreux. Elle comprit que sa nuit venait de prendre fin ici. Peut-être en ne voyant pas revenir leurs acolytes, les autres avaient envoyé des bandits les chercher.

Elle se releva et évalua la situation. Dante dormait encore et s’il ne s’était pas réveillé cela voulait surement dire qu’il ne le ferait pas. Elle se concentra et les racines sortirent de terre et recouvrirent le corps de Dante pour le protéger. Elle s’éclipsa dans la terre, attendant de voir les bandits. Ils étaient cinq malandrins armés. L’un deux tapota la coquille où Dante dormait et un autre botta le reste des tisons.

- Ils ne sont pas là, laissa tomber celui qui devait être le chef. C’est quoi cette merde, là?

Lorsqu’il vint pour donner un coup dessus, les racines s’ouvrirent et fouettèrent le chef en l’envoyant plus loin. Elles se refermèrent aussi rapidement qu’elles étaient apparues. Ils assistèrent à quelque chose qu’ils ne comprirent pas toute suite. Utilisant beaucoup d’énergie, Lilo fit pousser une forêt autour des bandits. Elle sortit de terre plus loin derrière un arbre et écouta leur conversation.

- C’est quoi cette merde, lança l’un deux.

- Ne bougez pas, on fait affaire à un mage, ou quelque chose du genre, dit le chef en se relevant. Et moi je dis qu’il est dans cette coquille.

Un des bandits ne fit qu’un pas, et l’arbre qui avait poussé derrière lui l’agrippa et le retint. Il ne pouvait plus bouger d’un centimètre. Des champignons nauséabonds se mirent à pousser, laissant un liquide verdâtre sortir de chacun d’eux. Un bandit donna un coup de pied dessus, mais sa botte fut mangée par le genre d’acide que le champignon secrétait.

- Putain, qu’est-ce qui se passe ici!? Attaquez le cocon!

Lilo n’eut d’autre choix que de sortir de sa cachette.

- Je suis ici, bande de crétins, cria-t-elle.

Les quatre bandits restant se retournèrent et se mirent à rire. Comment une jeune fille pouvait les battre? Ils sortirent leurs armes et avancèrent en direction d’elle. Lilo sentit que Dante venait de se réveiller, et lui dit ce qui se passait. Enfin... Pas vraiment dit, puisque la conversation était mentale. Elle se mit en position défensive, se demandant comment elle allait leur régler leur cas.


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Lun 7 Fév 2011 - 17:51, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
Bi-chan
Admin

Identification : Lilianna Blodwynn
Sexe du personnage : Féminin
Âge du personnage : 23 ans
Pouvoir(s) : Elle contrôle la terre et un dragon
Arme(s) : Dagues et une épée bien cachée.
Féminin Messages : 169
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-chan.forumsrpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par ZeldaPL le Dim 19 Déc 2010 - 3:40

Après un lourd sommeil, le nécromancien était debout, en position défensive, prêt à attaquer toutes menaces. Son sceptre était fermement tenu par ses mains. Il avait une incantation en tête, mais avait lourdement peur des dégâts qu'elle pouvait causer. Cette incantation mélangeait l'élément de la terre et celui des ténèbres. Comme il n'est pas spécialisé en magie, comme un magicien, ce genre de sortilège était très coûteux et long à produire. Pourtant, la richesse du sol était idéale pour ce sort et très utile pour les sortir du pétrin. Il réfléchit une dizaine de secondes et opta pour l'utilisation de ce sortilège. Il envoya des pensées à son acolyte:

« Retiens-les cinq minutes et nous serons sortis d'ici vivants et en sécurité. »

Dante sentit un regard lourd et interrogateur se fixer contre lui venant de son acolyte. Il commença a dessiner d'étranges symboles incompréhensibles sur la terre froide et s'assit en plein centre de celui-ci. Les symboles gravés sur le sol prirent peu à peu une plus grande forme, comme s’ils étaient vivants. Lilo maintenait un regard pesant sur ses adversaires alors que ceux-ci préparaient un plan d'attaque contre ces adversaires peu ordinaires. La première des cinq minutes demandées par Dante était déjà écoulée par le sablier et Lilo vit à travers les symboles une étrange lueur noire sortir de la terre autour de Dante. Elle commença à se demander ce qui allait se produire.

« Tu verras, laisse-moi encore du temps. Attention ils se rapprochent ! »

Les secondes commencèrent à s'écouler comme des minutes. Dante était dans une méditation complète et récitaient des incantations de magie noire. Les bandits étaient très près de Lilo et Dante avait encore besoin d'au moins trois bonnes minutes avant de pouvoir sauver la situation. Il craignait qu'elle ne puisse les retenir toute seule et à la fois protéger sa concentration à l'élaboration du sortilège.

« Ce sort s'appelle, Garryum. Ou, si tu préfères, fossilisation des âmes. Une fois complété, les corps des bandits s'enfonceront dans le sol et fossiliseront et laisseront leurs effets personnels intacts. Nous pourrons prendre ceux-ci pour nous infiltrer dans le château et finir ce que nous sommes venus faire ici. »

Lilo comprit le plan et devait retenir quatre bandits armés pendant maintenant trois minutes...



Dernière édition par Aria Aelithieanna le Mar 8 Fév 2011 - 16:21, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
ZeldaPL

Sexe du personnage : Masculin
Pouvoir(s) : Nécromancien
Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
70/100  (70/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par Bi-chan le Dim 19 Déc 2010 - 12:28

Elle aurait préféré qu’ils fuient devant Dante et la forêt qu’elle avait magiquement fait poussé, mais au lieu de cela, ils avaient doublé d’ardeur et s’en prenait maintenant à elle. Son bras lui faisait mal, et elle fut obligée de faire taire la douleur. Qu’est-ce qu’elle aurait pu faire d’autre? Leur demander de la soigner…. Non, vraiment pas.

Elle les regarda tous un à la suite de l’autre et se dit que ça allait être une rude bataille. L’un d'eux avait une épée et ce qui semblait être une petite dague dans l’autre main. Cela était fatal lorsqu’on n'y prêtait aucune attention. Le deuxième avait une massue et était deux fois plus haut que Lilo ; elle en conclut que c’était le chef de la bande. Le troisième portait la moustache et avait dans sa main un cimeterre qui aurait eu sa place dans un milieu plus désertique. Le quatrième, pour sa part était muni et d’une lance, surement volée, et d’une arme assez étrange, ressemblant à une faux. * Elle savait qu’elle aurait beaucoup de difficultés à les battre, mais se dit qu’elle pourrait tenter de les raisonner.

- Vous ne vous attaqueriez pas à une fille n’est-ce pas?

- Tu penses qu’on est des bandits pour rien? Nous tuons et massacrons quiconque se met au travers de notre route, petite peste. Ce n’est certainement pas toi et tes arbres enchantés qui vont nous faire peur.

Elle opina de la tête et continuait de les fixer. ‘’ Quand la situation est trop périlleuse, utilise tes armes au lieu de tes poings, cela va t’éviter beaucoup de blessure. ‘’ Son père lui avait dit souvent et avait même forgé des armes conçues spécialement pour elle. Soulevant sa jupe, elle en sortit une longue épée fine et parsemée d’incantations. Elle fit faire quelque arc en flèche à son épée et pointa la lame dans la direction des bandits. L’un d'eux, celui avec la moustache s’élança dans sa direction, lame par-dessus la tête. C’est alors qu’elle sortit une petite dague et en bloquant son coup avec son épée, elle enfonça la dague dans le cœur du bandit.

Celui-ci recula, les yeux écarquillés et s’écrasa sur le sol, inconscient. Le sang s’échappait de sa blessure et ce n’était qu’une question de minutes avant qu’il ne fusse vide de ce précieux liquide vital. Elle regardait les autres d’un air de défi. ‘’ Une chance que mon père m’ait appris à me battre avec et sans épée, sinon je serais vraiment foutue. ‘’ Elle regarda les trois autres, mais eut un pincement à son avant bras. Elle avait hâte qu’il les anéantisse avant de se faire buter.


* c’est la 3e [Aria : C'est une hallebarde]


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Mar 8 Fév 2011 - 16:28, édité 2 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
Bi-chan
Admin

Identification : Lilianna Blodwynn
Sexe du personnage : Féminin
Âge du personnage : 23 ans
Pouvoir(s) : Elle contrôle la terre et un dragon
Arme(s) : Dagues et une épée bien cachée.
Féminin Messages : 169
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-chan.forumsrpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par ZeldaPL le Mer 29 Déc 2010 - 21:01

Le combat était rude, mais Lilo s’en tirait parfaitement, alors que Dante, lui, restait immobile et récitait une série d’incantations de magie de terre. Il était assis entouré de plusieurs symboles magiques dont l’un représentait la terre, alors qu’un autre de ceux-ci désignait la mort. Lilo comprit que Dante n’était pas encore sur le point d’achever ce sortilège qui commençait à devenir long. Les secondes s’écoulaient comme des minutes et ceci compliquait encore plus les choses pour son acolyte qui commençait à devenir épuisée d’affronter une horde de bandits sanguinaires. Les hommes armés se regroupèrent et se mirent en ligne droite afin d’attaquer en force Lilo.

- Cette fois-ci, tu ne t’en sortiras pas! S’écriait l’un des malfaiteurs.

Dès le moment où les bandits ont chargé leur attaque de force, Dante ouvrit les yeux et ceux-ci devinrent d’un jaune obscur signifiant que son sort était prêts a faire fureur. Il bondit debout et brandit son sceptre droit devant lui. La pierre à l’extrémité du bâton s’illumina avant de produire une onde de choc qui propulsa les bandits au sol pendant leurs assauts qui tournèrent au désastre. Le nécromancien perdit alors l’équilibre et s’effondra au sol inconscient. Le chef se leva et s’écria :

- HAHA! C’est tout ce que tu as à offrir. !
- Je vais te découper en morceaux espèce de magicien raté
- Chef ? dis l’un des subalternes
- Ferme la Juhar, je vais lui montrer à quel point sa tête peut craquer!


Pendant que leur présumé Chef était dans un délire fou de vouloir étrangler les deux aventuriers, les trois autres ressentirent tranquillement un vieillissement de leur corps. L’un d’eux commença à entrer dans le sol comme dans du sable mouvant, tout en vieillissant d’une cinquantaine d’années en quelques secondes. Le sortilège fossilisation des âmes était en effet un sort qui consistait à vieillir la victime et fossiliser son corps tout en laissant ses effets matériels intacts. Consumé par la Peur, le chef voyait ses mains devenir squelettiques avant de commencer à s’enfoncer dans le sol, impuissant face aux aventuriers.

- Qu’est-ce que tu m’as fait? NONNN !!!


Lilo vit l’action sous ses yeux, en oubliant presque la perte de conscience du nécromancien. Dante faisait une dure fièvre et avait des sueurs froides. Lilo n’eut d’autre choix que d’attendre qu’il guérisse. Dante faisait d’horribles cauchemars sur son passé qui n’en finissaient plus. Le deuxième jour, il put se relever et constata alors qu’il avait réussi son incantation, quatre fossiles d’une grande perfection. « On dirait qu’ils ont toujours été là ! » se dit-il avec un sourire moqueur. Les deux jeunes aventuriers enfilèrent les uniformes des bandits et étaient prêt à infiltrer ce château maudit.


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Mar 8 Fév 2011 - 16:34, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
ZeldaPL

Sexe du personnage : Masculin
Pouvoir(s) : Nécromancien
Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
70/100  (70/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par Dïonir le Dim 9 Jan 2011 - 0:46

La nuit était déjà bien entamée mais un être marchait encore parmi les profondes ombres de la nuit. Il se nommait Dïonir mais il préférait encore que personne ne le nomme. Il trouvait cela plus simple. Il jeta son regard en direction de la ville et poussa un soupir, se disant qu'une bonne nuit lui ferait surement du bien. Alors qu'il se décida à se faire un campement de fortune comme il en avait l'habitude, une forêt capta son attention.

-Mais qu'est-ce qu'il ... il ne termina pas sa phrase, surpris par cette forêt qui sortait de nulle part.

Il s'élança en courant rapidement pour aller voir ce qui se passait. Il allait pénétrer sous les premiers arbres lorsque qu'il entendit soudain des cris de colère s'élever dans les air. Il attrapa sa faux et grimpa dans un arbre, sautant silencieusement de branche en branche, tentant de les localiser. Il renifla sous son capuchon et une odeur bien familière se fit sentir, celle du sang qui sortait d'une victime. Il sourit à cette idée et atterrit sur une dernière branche d'où il observa le combat. Une jeune humaine combattait une poignée de brigands alors qu'un autre était assit sur le sol entouré d'étranges dessins qui semblaient prendre vie.

Il regarda le champ de bataille et aperçu l'un des brigands qui avait été attrapé et immobilisé par l'un des arbres, il arqua un de ses sourcils et se retourna pour dévisager l'arbre, le menaçant intérieurement d'essayer une telle chose. Il retourna son regard sur le combat et il vit enfin l'homme se lever et s'écrier quelque chose qu'il ne put comprendre, même avec son ouïe développée. Il le vit tomber par terre, inconscient, et ses deux sourcils s'élevèrent de stupéfaction. Son regard retomba sur les trois hommes restants et il aperçut un changement en eux. Ils étaient devenus maigres, les cheveux blancs, et la terre semblait encore une fois leur jouer des tours, les avalant joyeusement. Il ne voyait plus aucun danger. Il sauta alors hors de son perchoir et atterrit en petit bonhomme sur ses deux jambes, une main par terre. Dans son autre main, il tenait fermement sa faux. Il regarda les deux humains et ouvrit ce qui lui servait de bouche.


-C'est quoi ce bordel ?


Sa voix était froide et dure et il ne se souciait guère des présentations pour le moment, ne sachant même pas s'il pouvait leur faire confiance.


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Mar 8 Fév 2011 - 16:52, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
Dïonir

Messages : 6
Date d'inscription : 08/01/2011

Feuille de personnage
PV [Event]:
65/100  (65/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par Bi-chan le Mer 12 Jan 2011 - 0:46

Ayant enfin cru que le combat était terminé, Lilo soupira et se laissa tomber sur le sol à coté de Dante. Celui-ci avait perdu conscience peu de temps après son sort. ‘’ Il ne faut pas utiliser des sorts qu’on ne peut pas supporter... ‘’ Elle l’avait appris lorsque sa mère l’avait préparé à utiliser ses pouvoirs de nymphe.

Elle ferma les yeux quelques secondes, alertée toute suite après par un bruit venant de plus loin. Se relevant elle se retourna si vivement qu’elle faillit retomber sur le sol. Un être mi-humain mi-animal était apparu devant elle avec de l’agression dans la voix.

Elle se retourna et remarqua que Dante était étendu sur le sol, inanimé. Il ne pourrait pas se défendre, alors elle dut prendre en charge, malgré sa blessure la protection de l’homme. Serrant de plus en plus sont avant-bras qui la faisait souffrir, elle se positionna entre Dante et son présumé agresseur.

Elle regarda l’homme et son arme, qui semblait très tranchante. Elle pourrait éviter sa faux sans problème, mais elle ne pourrait pas la faire éviter à Dante. De plus, sa petite épée ne serait pas de taille, mais sa magie oui, s’il venait à attaquer. Elle inspira profondément et refit apparaitre une carapace autour de Dante, assez étanche pour empêcher la faux de la transpercer.

En position défensive, elle regarda avec une certaine fascination l’homme, avait-elle présumé par sa voix, en face d’elle. Elle aimait bien les créatures cachées de ce monde. Son sang continuait de couler et elle devait continuer de monter la garde pour ne pas que d’autre bandits viennent pendant qu’ils dorment.

- Qui es-tu et que veux-tu?

Son regard était froid et il ne semblait pas vouloir jouer. Lilo le regarda avec méfiance, ne sachant pas s’il était du bon ou du mauvais coté. N’aurait-il pas déjà attaqué s’il était un méchant? Elle respira un bon coup, restant le plus sur ses gardes possible.

- Je te préviens, un mouvement trop brusque et je te garantis que les arbres vont te régler ton cas, dit-elle sur la défensive.

Elle ne voulait pas être méchante, ce n’était pas dans ses habitudes, mais quand la situation le demandait, elle pouvait devenir aussi méchante que Satan.

- Répond à mes questions : Qui es-tu et que veux-tu?

[ Puisque tu as dis que Dante était inconscient on va faire quelque posts avant qu'il reprenne conscience, d'accord phil? ]


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Mar 8 Fév 2011 - 17:28, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
Bi-chan
Admin

Identification : Lilianna Blodwynn
Sexe du personnage : Féminin
Âge du personnage : 23 ans
Pouvoir(s) : Elle contrôle la terre et un dragon
Arme(s) : Dagues et une épée bien cachée.
Féminin Messages : 169
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-chan.forumsrpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par Dïonir le Jeu 13 Jan 2011 - 19:48

L'homme-panthère dévisagea grandement la petite humaine qui se plaçait entre lui et ce petit sorcier. Il ne lui voulait rien. L'homme en noir était peut-être déjà mort. Son regard se braqua soudainement sur le bras de la jeune femme. Elle le tenait près de son corps, se servant de son autre main pour établir une pression sur celui-ci. Un petit filet rouge dégoulinait tranquillement sur le membre de l'humaine avant de retomber tel de petits cristaux de rubis sur le sol dur et froid. Tout à coup d'épaisse racines sortirent du sol pour former un cocon autour du nécromancien, le protégeant ainsi de toute attaque rapide. Un sourire narquois apparut sous la capuche de Dïonir, mais il préférait tout de même garder le silence pour le moment, afin d'évaluer les dangers des environ. Elle commença alors à parler, mais il ne lui prêta aucune intention, ne captant que quelques mots au hasard, comme nom et veux-tu. Elle continua à gesticuler et à parler d'une voix trop forte pour la situation. Il finit tout de même par retourner son regard glacial sur elle. Il parla d'une voix dure et sans aucune émotion et de plus il avait grandement baissé sa voix.

-C'est fini oui? Si tu crois que cette forêt sortie de nulle part n'attirera personne, alors tu es aussi sotte que tu en as l'air. Pourquoi avoir utilisé de si puissants sorts pour vaincre cinq petits bandits? Si vous vous dirigez vers le château, la mort vous y attendra.

Il prit une pause la dévisageant un moment et reprit toujours sur le même ton.

-Je hais la magie et je n'aime point deux clowns dans votre genre non plus. Mais si vous voulez aller là-bas, vous pourriez vous avérer utile. Je me nomme Dïonir et certains m'appellent l'Ombre. Elle est ma seule alliée en ce monde dépourvu de confiance.

Il reprit une seconde pause, il remarqua un oiseau qui s'envola, et, à force de voyager, il avait compris que ce type-là ne vivaient que de jour. Il y avait donc quelque chose qui l'avait dérangé.

-Ramasse ton copain on doit partir... Votre nuit est terminée... la tienne l'est en tout cas.

Il s'arrêta là. Il avait déjà trop parlé et ils devaient se hâter. Il reposa son regard sur la blessure de la femme et soupira.

-Ok je le porterai et.... je vais te guérir ça aussi mais... Allez on a une heure. La forêt et la fumée de votre feu les attire comme la peste. Les bandits sont tout près allez.



Dernière édition par Aria Aelithieanna le Mar 8 Fév 2011 - 17:48, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
Dïonir

Messages : 6
Date d'inscription : 08/01/2011

Feuille de personnage
PV [Event]:
65/100  (65/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par Bi-chan le Mar 25 Jan 2011 - 20:41

Lilo regarda l’homme encapuchonné avec méfiance. Pourquoi tout arrivait en même temps? Premièrement des vampires. Ensuite des bandits. Et maintenant un... Elle ne saurait dire pour le moment, mais elle savait qu’il était sortit de nulle part et les avait menacé... Sotte? Elle n’allait pas suivre quelqu’un qui, avant même de les connaître, leur balançait des insultes! Il devait être encore plus sot pour vouloir essayer de faire équipe avec eux sans même les connaitre et sans même savoir leurs intentions! Mais n’avait-elle pas fait confiance à Dante au premier abord? Elle continua par contre de se méfier, se demandant si elle devait le suivre ou pas.

- Qu’est-ce qui me dit que tu as raison? Je peux faire disparaitre la forêt comme je l’ai faite pousser, tu sais.

Sans qu’elle n’ait remué le petit doigt, tous les arbres autour d’elle se mirent à rétrécir et ils disparurent aussi vite qu’ils étaient apparus. Un petit sourire apparut aussitôt sur ses lèvres. ‘’ Qui est le plus sot maintenant? ‘’

Elle ressentit alors l’appel de la terre. Quelque chose les menaçait. Elle se concentra et sentit l’approche d’un gros troupeau en leur direction. ‘’ Pas encore... J’en ai plus qu’assez... J’ai besoin de dormir...‘’ Elle en avait marre. Depuis qu’elle avait rencontré cet homme, Dante, les problèmes arrivaient aussi rapidement que la pluie. Mais ne l’avait-elle pas suivit par curiosité? C’était entre autre sa faute, mais pouvait-on la blâmer? Vouloir un peu plus d’action dans un monde où elle n’attendait en fait que cela?

Elle eut l’idée de monter sur son dragon, mais elle risquait d’attirer plus l’attention des bandits que de les faire fuir, leur couardise aveuglée par le pouvoir et la richesse. Elle continua de regarder l’homme, mais n’avait-elle pas le choix? Elle était épuisée, son bras lui faisait tellement mal et elle ne pouvait pas se battre avec autant de bandits, vu son état. Elle regarda l’homme en faiblissant.

- Je ne peux pas le transporter, mais si vous voulez vous pouvez le faire. Je vous avertis, le moindre mouvement suspect et vous êtes mort...

Elle avait l’air gentille au premier abord - Bon, peut-être pas dans l’état ou elle se trouvait – mais il ne faut jamais se fier aux apparences. Le démon se cache toujours dans les choses les plus anodines et vulnérable...


Dernière édition par Aria Aelithieanna le Mar 8 Fév 2011 - 17:57, édité 1 fois (Raison : Je suis passée, plus de fautes.)
avatar
Bi-chan
Admin

Identification : Lilianna Blodwynn
Sexe du personnage : Féminin
Âge du personnage : 23 ans
Pouvoir(s) : Elle contrôle la terre et un dragon
Arme(s) : Dagues et une épée bien cachée.
Féminin Messages : 169
Date d'inscription : 17/10/2010
Localisation : Québec

Feuille de personnage
PV [Event]:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-chan.forumsrpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par Dïonir le Mer 30 Mar 2011 - 23:47

La soirée était bien entamée on pouvait apercevoir la lumière de la lune et des étoiles filtrer entre les feuilles des arbres, la tension elle-même était rendu palpable dans le petit bois magique que l'étrange femme avait fait pousser. Le temps pressait et elle n'avait pas l'air de faire un seul mouvement encore pire elle se mit à papoter, l'homme-panthère ne l'écouta point mais lorsqu'il vit les arbres rétrécir il serra les dents et de derrière son capuchon un regard sauvage et emplie de colère se forma. Il siffla entre ses dents tenta de garder sa rage pour lui seul.

-Sotte... je le savais, plus sot que cela et c'est la mort... tu es en très bon chemin pour le moment si cela est ton but. La forêt que tu à fait apparaître était une erreur inacceptable qui a attiré l'attention mais la tu a enlevé la seule chose qui nous permettait de nous cacher.

Il fit pendre sa faux du bout de sa chaine et s'approcha d'elle, le temps pressait plus que jamais ils ne devaient plus être loin.

-Aller on part ont à pas de temps à perdre...

Il s'avança rapidement malgré ses ample vêtements vers le corps inerte du mage noir. Alors que sa main gauche allait attraper l'homme une vision le frappa soudain, des images de son passé réapparue pour le hanté. Ils voyaient les mages le maltraiter lui et sa mère, une douleur s'empara soudainement de son crane le faisant souffrir à un tel point qu'il coinça sa tête entre ses deux mains un instant haletant sous cette torture mentale. Il finit néanmoins par se détendre et sa respiration ce calma du même coup. Il attrapa le nécromancien et le balança sur son épaule gauche sans aucune finesse avant de commencer à s'éloigner a grand pas il s'adressa à la femme en s'éloignant comme si rien ne s'était passé.

-Nous avons perdu trop de temps viens...
avatar
Dïonir

Messages : 6
Date d'inscription : 08/01/2011

Feuille de personnage
PV [Event]:
65/100  (65/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La marche du feu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum